La Caravelle fait ses bulles : le festival démontre sa pertinence

Du 12 au 14 octobre, la médiathèque de Trinité accueillait la 5ème édition de la Biennale de la Bande-Dessinée sur le thème « Les enfants terribles de la BD ». Des scénaristes, graffeurs et dessinateurs venus de Martinique, d’Europe et d’Afrique étaient rassemblés dans le village agrémenté d’animations : séances de dédicaces, réalisation de caricatures, défilés de mascottes, jeux divers, fabrication de masques… Le rendez-vous a séduit un important public de scolaires et des familles. L’Officiel Martinique y était.

Un bilan positif

Christine Angélique, responsable de la Médiathèque de la Trinité, se dit plutôt satisfaite : l’affluence des scolaires a été importante. Tous les élèves de Trinité ont visité le village, de même que des scolaires de Fort-de-France, Sainte-Anne ou encore du Lorrain. Le spectacle de Danièle René-Corail et ses mascottes proposé le vendredi soir a également permis de constater l’engouement des familles pour la manifestation. Dans la continuité du Festival, les écoliers de Cap Nord ont l’opportunité de rencontrer des auteurs de BD et des caricaturistes. De plus, des expositions sont proposées à Bellefontaine ou encore au Macouba jusqu’au 31 octobre.
La médiathèque devient, avec le festival, un lieu où l'on peut imaginer faire autre chose que simplement lire...

Prochaine édition en 2019!

Nous y étions, et vous?

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logoRCI – copie
PUB3DEF
LOGO CARRé