fbpx

Khokho René-Corail, un artiste engagé

La Fondation Clément propose une exposition rétrospective de l’oeuvre de Joseph René-Corail dit Khokho, jusqu’au 1er novembre, au François. Dans ce cadre, l’institution a reçu le doctorant Bruno Mariette pour une conférence sur l’artiste. Un public nombreux avait fait le déplacement. Après 1h30 d’exposé et quelques questions du public, une visite guidée a été proposée par le commissaire de l’exposition, Jean Marie-Louise. L’Officiel Martinique était présent.

Khokho, homme politique et artiste

Joseph René-Corail naît en 1932 et meurt en 1998. Communiste, il écrit dans le journal Justice et vend L’Humanité. Son engagement politique lui vaudra d’être emprisonné à deux reprises. L’oeuvre de Khokho René-Corail découle de son engagement. Elle est visible dans l’espace public, dans des lieux de passage dans plusieurs villes de la Martinique, mais aussi à l’international. Il propose ainsi un nouveau langage esthétique, il veut s’adresser au peuple en investissant des lieux passants. Son oeuvre met en scène des personnages actifs, une Martinique combattive, qui travaille.


L’artiste occupe aussi les murs de certaines églises -Vauclin, Bellefontaine- ce qui lui vaudra des reproches de ses amis politiques. Mais l’important pour lui est de réhabiliter l’homme martiniquais, en proposant par exemple des traits négroïdes aux icônes chrétiennes.
Khokho René-Corail est un artiste pluriel, qui crée inspiré par son environnement et par l’actualité : des cartes postales, des affiches pour soutenir Haïti sous la dictature ou l’Afrique du Sud au moment de l’apartheid, le logo de la jeunesse communiste.
C'est aussi un original aux tenues caractéristiques qu’il crée lui-même, inspirées du boubou africain. Une icône culturelle, qui revendique ses deux langues -le créole et le français qu’il utilise indifféremment- et un précurseur de l’art dans l’espace public. Des graffeurs lui ont rendu hommage en 2013 aux Trois-Ilets.
L’année 2018 marquera le vingtième anniversaire de sa mort.

 

La présentation synthétique, argumentée et illustrée de photos de ses oeuvres préparée par le doctorant Bruno Mariette aura largement éclairé le public sur le parcours et l’oeuvre de ce grand artiste. Malheureusement des ennuis techniques ont privé l’assistance de documents sonores apparemment très riches.

Nous y étions, et vous?

« »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUB3DEF
Logo et site – BLOG
%d blogueurs aiment cette page :