fbpx

Max Mona à L’Arobase

Le chanteur et flûtiste Max Mona a rencontré son public à l’Arobase le 25 mai dernier. Au programme :des reprises de chansons de son père Eugène Mona, et des compositions propres. Un public curieux et attentif a assisté au show. L’Officiel Martinique était là, retour en images.

IL A DIT

Gérald« Une grande découverte avec un groupe très étonnant, un leader charismatique incroyable, qui nous emmène très loin dans les recherches musicales d’Eugène Mona, de plein de choses comme ça. Dans cette petite salle, le seul souci c’était la sonorisation. Dans une petite salle la sonorisation demande à être beaucoup plus soft. Au niveau du groupe, c’est un groupe qui peut aller très très loin s’ils arrivent à moduler un peu leur énergie. Tous les sons sont bons, tous les mix sont bons, très très bons. Le chanteur doit trouver des nuances. Sa voix est trop sur la même tonalité, une voix de lutte, de combat. Quand il a fait venir la danseuse, autre chose s’est passé. On a vraiment envie qu’il y ait une voix féminine qui radoucisse son propos. Par exemple, il fait son morceau très spirituel sur un move un peu rock, on avait envie qu’il chante plus avec son coeur qu’avec sa voix de force et je suis sûr qu’il peut aller trouver des choses vraiment très étonnantes. »

Audrey Lordinot

Achetez l'album de Max Mona sur Spotify, Deezer, iTunes
Retrouvez Max Mona le 7 juillet au Festival de Fort-de-France!
« »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUB3DEF
Logo et site – BLOG_FotorRECRUTE