fbpx

COVID-19 : sortir en Martinique?

Affiche gestes

Depuis le 14 mars dernier, la France est passée au stade 3 du plan de pandemie grippale: il s’agit désormais d’atténuer les effets de la vague épidémiologique de la maladie à coronavirus. L’Officiel Martinique revient sur les effets de cette situation pour la population.

La chronologie de ces derniers jours

Depuis le 12 mars dernier, les crèches, écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre, et un service de garde est mis en place, région par région, pour les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire. De plus, l’Etat a mis en oeuvre un mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel, avec prise en charge de l'indemnisation des salariés contraints à rester chez eux. La possibilité de reporter le paiement des cotisations et impôts dus en mars est donnée à toutes les entreprises qui le souhaitent sans justification, ni pénalité.

Le 13 mars, le premier ministre annonçait l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes.

Depuis ce samedi 14 mars, la France est passée au stade 3 : les lieux recevant du public non indispensable à la vie du pays seront fermés jusqu’à nouvel ordre. La Martinique est bien sûr concernée, de même que les autres territoires d'outre-mer. L’objectif : limiter la contagion, réduire la charge sur le système de santé,  limiter l’absentéisme au travail, et renforcer la capacité de réponse sanitaire.

Sur le plan des loisirs culturels, les restaurants, cafés, cinémas, discothèques, lieux de concerts… sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Il existe des visites virtuelles.

Rappel des consignes

Regarder la vidéo

Restez informé.es de l’évolution de la situation 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.