fbpx

Double distinction pour le plasticien René Louise en Italie

Le plasticien martiniquais René Louise a reçu une double récompense en Italie en décembre dernier :  le Prix International d’Art Pablo Picasso 2018 et la Haute Reconnaissance pour les Droits de l’Homme, pour les Droits Civiques et l’Engagement Social. Pour le chercheur en arts plastiques, ces distinctions récompensent un travail fourni depuis des décennies. L’Officiel Martinique l’a rencontré.

Regarder la vidéo

« On a notre mot à dire dans ce qui se passe dans ce monde »

Photo R LOUISE avec la statutte

« Souvent les artistes ont des siècles d’avance sur leur temps. On a le cas de Cézanne, de Picasso aussi : on a dit de leur travail que ce n’était pas de l’art. Léonard de Vinci aussi. Les artistes plasticiens ont une sensibilité, une émotion, une manière de voir le monde, quand ils sont authentiques. Aujourd’hui, ce sont les politologues, les sociologues qui créent des artistes. On est dans un monde particulier… Moi, j’ai fait le choix d’être un artiste militant, d’être un artiste chercheur et de rester chez moi. C’est un parti pris de rester dans mon pays. Ma problématique, c’est l’esthétique, la recherche, la quête identitaire ; comprendre qui nous sommes et laisser des messages pour que les nouvelles générations approfondissent notre travail de recherche. Avec un enracinement en tant que caribéen, en tant qu'homme nouveau. Nous avons une autre manière de voir, de sentir, de penser, un autre discours à porter au monde. Ce petit pays l’a fait avec Césaire, avec Fanon. Je suis un combattant dans ce sens : on a notre mot à dire dans ce qui se passe dans ce monde. »

Propos recueillis par Audrey Lordinot

En savoir plus sur René Louise
error
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.