DU ROUGE VERT NOIR SUR LA GRANDE PARADE DU NORD

Une quarantaine de manifestants ont investi les rues du Lorrain mardi matin. Une opération menée au surlendemain de la Grande Parade du Nord. À l’origine de leur mécontentement, l’arrestation par les forces de l’ordre d’un jeune martiniquais, ce dimanche au cours de la parade.

Selon les manifestants, l’individu aurait été interpelé après avoir brandi le drapeau rouge, vert, noir sous le nez d’un gendarme. « N’importe quoi ! » s’insurge cette lorrinoise. « Ils viennent crier à l’injustice alors que le jeune a provoqué les gendarmes. À présent, c’est lui la victime ! » Sur les trottoirs du Bourg, tous s’arrêtent pour observer les militants. Tous commentent.

Quatre organisations représentées

CNCP, PKLS, MODEMAS, MPRÉOM*. Quatre organisations sont venues soutenir le jeune interpelé. Parmi les manifestants, Robert SAÉ, le Responsable des affaires extérieures du CNCP. « Des jeunes brandissaient le drapeau rouge vert noir, explique-t-il. Des gendarmes sont allés saisir ce drapeau. Et quand [les jeunes] ont résisté pour maintenir [le drapeau], ils ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les ‘manifestants’ – entre guillemets. » Robert SAÉ précise que le jeune gardé à vue a été relâché dès dimanche soir, et convoqué le mardi 26 février à 9h à la Gendarmerie du Lorrain. « Donc nous avons décidé de venir montrer notre soutien. »

« On a toujours eu ce drapeau sur la parade »

« Ce drapeau-là, débute Max BRILER, on l’a toujours eu sur la parade. Donc pour moi c’est quelque chose d’habituel. » Le Président du Baryl Band, organisateur de la Grande Parade du Nord, observe avec attention les suites de cette interpellation. Pour l’heure, il se refuse à tout commentaire. « Après, complète Max BRILER, il faut savoir exactement ce qu’il en est concernant l’altercation avec le gendarme. »

Le Commandant de la Gendarmerie Nationale basé à Trinité, en charge de la Brigade du Lorrain, ne souhaite pas commenter l’événement.

Regarder la vidéo

Véronique LORDINOT

*MP RÉOM : Mouvement Pour la RÉsistance et l’Offensive Martiniquaise

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.