fbpx

Le centre culturel de Basse-Pointe renommé Antoine Tangamen

Couv

Le 7 août dernier, la Collectivité Territoriale de la Martinique a renommé l’ancienne habitation Gradis du nom d’Antoine Tangamen dit « Zwazo ». Le site appartient à la CTM qui en a fait un outil culturel structurant du grand Nord. Antoine Tangamen (1902-1992), prêtre hindou et commandeur d’habitation, a passé sa vie sur le site de Gradis. C’était l’un des derniers prêtres hindous pratiquant la langue tamoule. L’Officiel Martinique vous fait (re)vivre ce moment important, avec des images de notre partenaire Nord Média.

Antoine Tangamen, une personnalité parmi les descendants d’Indiens en Martinique

Il a grandi sur l’habitation Gradis. Il y a exercé plusieurs métiers avant d’en devenir le commandeur pendant plus de trente ans. Antoine Tangamen a aussi été un prêtre particulièrement respecté dans la communauté Indienne, officiant dans les nombreux temples hindous de la Martinique. Il a participé à la conservation et à la transmission des rites et des chants du pays d’origine de ses ascendants. Antoine Tangamen a été un témoin des mutations de la société d’habitation du XXe siècle. En proposant de donner le nom d'Antoine Tangamen dit « ZWAZO » au centre culturel situé sur l’habitation GRADIS à Basse-Pointe, la Collectivité Territoriale de Martinique entend rendre hommage aux Martiniquais d’origine Indienne, dont les nombreux apports participent de la richesse de la culture Martiniquaise.

Nous y étions, et vous?

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.