fbpx

Mapie au Festival Babi Slam à Abidjan

Couv

Du 12 au 14 avril 2019, Mapie, "pawolez" de Martinique a participé à la 3ème édition du Festival International de Slam d’Abidjan, « Babi Slam ». Elle a représenté la Martinique aux côtés de poètes slameurs du Ghana, de la Guinée, du Burkina-Faso, de France, du Mali, du Tchad, d’Allemagne, et de Côte d’ivoire. L'Officiel Martinique vous propose quelques images du rendez-vous, signées Daim Didier Photography.

Tout commence en 2013, à l’occasion des journées de l’oralité organisées par l’artiste conteur Adama ADEPOJU dit « Taxi conteur ».

Mapie rencontre quelques slameurs d’Abidjan. Ces derniers créent ensuite le collectif « Au nom du slam » pour dynamiser la pratique de la poésie orale en Côte d’Ivoire et sur le continent africain. Ils invitent alors Mapie avec qui ils ont gardé le contact. Au-delà de la pratique artistique, le collectif « Au nom du slam » prône des valeurs de militantisme. Le programme du festival contient donc une programmation de spectacles mais aussi de conférences et  d'actions citoyennes. Mapie y a pris part en se joignant à une équipe pour nettoyer une école d’Abidjan. Elle est revenue à la Martinique le coeur chargé des mots militants de tous les festivaliers et confortée dans sa conviction que la poésie contribue à la construction de lendemains meilleures. En Côte d’Ivoire les slameurs soignent les maux de leur propre société, encore marquée par les dégâts de la crise politique, avec des mots parfois teintés d’humour mais surtout remplis de sens…

Babi a crié SLAM et Mapie aussi !

Reste l’envie d’y retourner…

Mapie

error
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.